Tes fins de mois sont parfois difficiles et le budget est clairement un frein lorsque tu dois sortir à Paris ?

Parcequ’il est vraiment dommage de rester enfermé chez soi pour des raisons financières alors qu’il y a tant de lieux et de personnes incroyables : Alex, jeune Parisien et Jumper avéré, tente de résoudre un problème réel et nous livre avec humour ses meilleurs conseils pour assurer la survie de son portefeuille lors de ses sorties parisiennes.

On me demande souvent « c’est quoi pour toi un bon Mojito ? En ce qui me concerne, c’est un verre alcoolisé et gratuit ! »

cocktail-mojito-recette

Les techniques d’Alex : sympa, malin & décalé 

1- Être cash : Qui ne tente rien, n’a rien

Tout d’abord en partant de chez toi, veille à y laisser ego et dignité. Seuls culot et cupidité devront t’accompagner. Et puis… pense à tous les verres que tu as offert dans ta vie. Aujourd’hui, le monde peut bien te rendre la pareille.

Une fois la porte de chez toi fermée, la soirée peut enfin débuter !

être Cash ;)

Quand tu arrives près du lieu, presse le pas, cela augmentera ton rythme cardiaque, et te donnera une allure plus dynamique.

« Il ne faudrait pas paraître mollasson : on n’investit pas dans une personne qui paraît déjà fatiguée. »

En arrivant au bar, prends un membre inconnu et propose lui, d’entrée de jeux, de te payer un verre. Cela permet d’une part de t’introduire (de manière particulière, ok… mais avec un peu d’humour cela peut carrément passer !) et d’autre part, de dévoiler un aspect sympathique de ta personnalité.

N.B : si la personne le prend mal, dis  « Mais je plaisantais, évidemment ! » Et trouve rapidement d’autres personnes susceptibles d’aimer ton humour…

Si après quelques essais, cela ne fonctionne pas et que la soif se fait toujours ressentir, n’insiste pas trop (au risque de te faire griller) et passe à un autre plan d’action.

2- Considérer le bar comme un terrain de jeu

Cette stratégie vise à imaginer le bar comme une immense salle de jeux où chacun peut participer. Surtout après 22 heures :

 – Vos amis 
Quoi ??? Ils sont là pour t’aider dans les coups durs, non ? 

– Les barmans 
Ne pas hésiter à engager la discussion avec eux quand ils te préparent un verre, ce sont des humains, hein ! Et puis on ne sait jamais, ta personnalité sociable peut payer 😉

– Des inconnus 
Rencontrés en faisant la queue aux comptoirs, aux toilettes, voir à même l’urinoir…

– Le videur 
Bon, ça dépend, lui il vaut mieux éviter. Ton ivresse n’est pas dans ses intérêts. Il ne faut pas lui en vouloir, c’est le surveillant du parc d’attraction.

– Le proprio 
A double tranchant, en fonction de ton haleine plus ou moins alcoolisée… Entame une discussion et prends la température… Selon la réaction, son état et le tien, le jeu ne sera peut-être pas judicieux.

Tu peux également tenter de lancer un mouvement viral. Commande une première (petite) tournée, puis scande :

« Celui qui finit les shooters en dernier, paie sa tournée !! »

giphy (4)

Un investissement moindre pour un bénéfice potentiel considérable. Si tu te montres à la hauteur bien entendu… Mais comme tu lances l’idée, tu as une longueur d’avance sur l’adversaire.

Cette stratégie peut s’avérer très efficace pour toi car elle préserve ta dignité aux yeux de tous. Et oui, souviens toi, tu as payé la première tournée. Le bon pote quoi.

3- Le défi 

« Si je viens en costume à la prochaine fois, tu me paies un
verre ? »

krang

Les costumes et autres accessoires peuvent être un bon moyen de se distinguer comme il se doit. Ils permettent notamment d’initier des discussions avec n’importe qui, sur tout et n’importe quoi. Il ne faut cependant pas trop se disperser et bien garder en tête son but : le cocktail délicieusement gratuit.

Tu n’as toujours pas réussi à te faire payer un verre ? Décidément…
Bon maintenant on te livre des solutions plus courantes, mais qui ont le mérite de fonctionner de temps en temps…

4- La technique du verre vide

En passant près d’une table, tu vois un verre vide, prends-le, identifie le contenu restant au fond du verre et rends toi au comptoir (avec un air un peu désespéré) :

« Hey , excusez-moi, mais on a renversé mon verre !! »

please

Dans un geste tendrement commercial, il se pourrait bien qu’il  t’en tende un autre… Bingo !

Attention, pour espérer que la « technique du verre vide » marche, il faut faire preuve de politesse et de courtoisie !

Elle a fonctionné une fois pour moi. J’ai précisé au barman que je ne voulais pas commander de suite car le jeune homme accoudé à côté de moi attendait d’être servi depuis plusieurs minutes déjà… En faisant cela, j’ai activé la case « compassion » de ce chouette type qui a fini par remplir mon verre.

5- Devenir un pilier de bar : la fidélité, ça paye !

Dernière piste mais pas des moindre : quand tu auras payé le nouvel appartement du propriétaire à coup de délicieuses caipi ou autres mojitos, on finira bien par t’en offrir un, de verre… Enfin j’espère ! Sinon, il est grand temps de changer de bar.

bar10

Quoiqu’il arrive, ta créativité sera ton meilleur allié 😉

Voilà, je t’ai livré ces quelques pistes à tester. Mais ne passe pas non plus la soirée à chercher cette gratuité, tu vas juste oublier de t’amuser et puis tu finiras par tout payer…

PS : Dernière solution : si tu es un homme, change de sexe… Oui, il semblerait qu’être une femme ça attire les cocktails.

dd

Source : http://bit.ly/1mC4nRJMezr

Merci à Alex pour son témoignage poignant et ses conseils en or <3


0 commentaire

Laisser un commentaire